Billeterie en ligne
actualités

CINÉ-MODE À ST SAUVEUR

A l'occasion des 48H Maisons de Mode les 12,13 et 14 octobre, Heure Exquise ! présentera 3 documentaires sur 3 photographes.

David Bailey de Jérôme de Missolz
2010 - 52 min
Production LuFilms, White Rabbits Films, Le Vision

Londonien issu de ma classe ouvrière, photographe de mode pour le magazine Vogue, réalisateurs de films, peintre et sculpteur, David Bailey au cours de sa longue carrière, a su capturer l'esprit et l'élégance de son temps, décennies, du Swingging London à aujourd'hui, avec une simplicité rafraîchissante et une vision acérée.

Martin Parr de JP Krief

Martin Parr a développé son œuvre dans la tradition de la photographie documentaire anglaise, en y introduisant humour et ironie. En «observateur redoutable des coutumes de l’animal humain», il se concentre en particulier sur le cadre de vie, les comportements, les goûts, les stéréotypes et les banalités de la Middle Class britannique (et de son middle taste). Martin Parr photographie le quotidien. Il s’agit donc de scènes "idiotes", sans aucun autre sens que ce qui se passe à ce moment. Souvent les photographies de Parr ont poussé à la polémique, entre supercherie, moquerie ou génie. Il y a en tout cas un humour typiquement anglais, froid et grinçant, que Parr diffuse avec aisance. Il repère les contradictions, les faiblesses, les ridicules, la bassesse des situations qu’il photographie. La facilité avec laquelle il repère les codes intimes ou les clichés de la vie quotidienne et sa facilité à les renverser font de lui un observateur extrêmement critique.

Wolfgang Tillmans de JP Krief

Né en 1968, en Allemagne, Wolfgang Tillmans vit et travaille à Londres. Dès la fin des années 80, il s’est rendu célèbre en abordant les thèmes liés aux modes de vie des jeunes gens de sa génération : la sexualité, la remise en question des normes sociales, la déferlante de phénomènes musicaux comme l’Acid House, les grands mouvements de fusion collective comme la Love Parade de Berlin ou l’European Gay Pride de Londres.
Très vite, au rythme d’une productivité sidérante, Wolfgang Tillmans investit tous les sujets traditionnels de la photographie pour en renouveler l’approche et la perception : le portrait, le paysage, l’abstraction, la nature morte...
Un dénominateur commun caractérise alors son travail : contourner les conventions, non pour répondre à un désir d’opposition mais pour discerner le chemin qui permet de passer de l’autre côté du miroir.
Tillmans est l’inventeur d’un système esthétique d’une cohérence exemplaire : son œuvre est composée de différences formelles qui participent toutes d’une même force révélatrice, la projection de son monde intérieur. Un monde où se lit la grâce et la fragilité immatérielle des êtres et des choses, car “au cœur de tout cela, il y a la lumière, juste la lumière, pure et abstraite…”

SAMEDI 13 ET DIMANCHE 14 OCTOBRE A 15H00
CINEMA GARE ST SAUVEUR 
bd JB LEBAS - LILLE
ENTREE GRATUITE


plus d'infos : http://www.48hmaisonsdemode.com/

toutes les actus

Billeterie en ligne