Billeterie en ligne
Auteur
Cahen Robert

Cahen Robert

né(e) en 1945, FRANCE

réalisateur, musicien, vidéaste

Artiste vidéo, réalisateur, compositeur de formation, Robert Cahen est issu des frontières entre les arts. Diplômé du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris en 1971 (classe de Pierre Schaeffer), il a su apporter à la vidéo les expérimentations techniques et linguistiques de l’école de la musique concrète. Chercheur à l’ORTF, Robert Cahen est un pionnier dans l’utilisation des instruments électroniques. Il traite les images comme les sons, les organise, les transforme, en offrant un exemple de la possibilité d’échange entre les modèles, les paramètres de l’image et ceux de la musique.
Considéré comme l’une des figures les plus significatives dans le domaine de la création vidéo, son travail est reconnaissable à sa manière de traiter les ralentis et à sa façon d’explorer le son en relation avec l’image pour construire son univers poétique.
On retrouve dans les œuvres de Robert Cahen une permanence des éléments fondamentaux traités par l’artiste : juxtapositions d’éléments fixes liés à des éléments en mouvement mis bout à bout, oscillation, multiplicité des points de vue… jusqu’à l’expérimentation physique de l’œuvre dans sa mise en espace .
Dès sa première video en 1973, L'Invitation au Voyage, il manipule l'image et la rend maléable. Il réalise en 1983" Juste le Temps" fiction vidéo de treize minutes, considerée comme une oeuvre charnière pour la vidéo des années 80.
Le trait caractéristique de ce travail est le ralenti, qui rend visible un "temps retenu, bon". Une partie de sa création s'inspire du travail d'autres artistes, telles ses vidéos sur l'art (Parti sans laisser d'adresse sur la peinture de Bernard Latuner, 1986), sur la musique (REPONS de Pierre Boulez en 1985), sur la danse (La danse de l'Epervier de Hideyuki YANO, 1984, Parcelle de ciel de Susan Buirge, 1987, SOLO de Bernardo Montet,1988) ou sur la photographie (Dernier Adieu sur le photographe J.M.TINGAUD,1988), enfin une adaptation littéraire d'un roman de Sôseki, Oreiller d'herbes avec Corps flottants, 1997. L’étreinte, 2003.
Son œuvre "7 visions fugitives" a remporté le Grand prix (Videokunstpreis) du ZKM et de la SDR en 1995.
Lauréat de la Villa Médicis Hors les Murs en 1992 .

source:http://24-25.fr/person.php?person-id=gama:heure-exquise:main:Person:person-281

http://fr-fr.facebook.com/robert.cahen