Billeterie en ligne
video
Les vidéos en ligne ont été numérisées avec le soutien du Conseil Régional du Nord/Pas-de-Calais
et des plans de numérisation 2009 et 2010 du Ministère de la Culture

DENAIN, HAUT-FOURNEAU DE LA COLERE

de DELOEUIL Christian

FRANCE, 1979, 00:39:50

Production : MONAC 1
Genre : Documentaire
Mots-clés : Industrie, Mémoire, Société, Travail

Résumé :
« Les membres de l’Atelier Cinéma de l’Equipe MONAC 1 s’affirment solidaires des mouvements de lutte qui se sont déclarés à Denain et dans sa région pour la défense de l’emploi et contre les licenciements à Usinor-Denain. Ils affirment vouloir se mettre au service de cette lutte juste et nécessaire en se rangeant auprès des travailleurs » (extrait de l’article de Christian Deloeuil paru dans Cinémaction n°12).

Pendant toute mon enfance et mon adolescence, chaque mercredi soir, j’ai mangé en compagnie de mes parents et de leurs « amis d’Abscon » comme je les appelais. Robert travaillait à Usinor et sa femme, Liliane, était une ancienne ouvrière d’une sucrerie. Pendant toutes ces années, j’ai entendu parler d’Usinor-Denain avec passion, avec conviction. Au fil du temps, ces sentiments ont cédé la place à la révolte et à l’impression d’injustice : Usinor-Denain battait de l’aile…Nous n’étions plus très loin de ce mois de décembre 1978, pas très loin de l’annonce de la fermeture de l’usine !

Pierre, le mari d’une amie et voisine de ma mère était lui aussi touché par cette menace de licenciement. Il était manœuvre dans une marnière sous contrat avec Usinor-Denain. Il m’a raconté les journées de travail à double poste, les retours en vélo Solex avec les pneus partiellement dégonflés pour amortir les coups de boutoir dans le crâne dus aux irrégularités de la piste cyclable. Il m’a avoué son besoin de s’allonger par terre le front posé sur le carrelage frais de la cuisine…

Comment pouvais-je rester indifférent à la disparition d’Usinor-Denain ? 6 ans auparavant, j’avais tourné un documentaire à Denain sur le thème des congés payés des jeunes du denaisis. Ironie du sort, c’étaient des super grandes vacances qui s’appellent chômage ou mise en pré-retraite dont il était question au seuil de cet hiver 1979…

Ce film, je l’ai tourné à la force des poignets. A l’époque, j’étais maître-auxiliaire dans l’Education Nationale. Je travaillais à une bonne centaine de kilomètres de Denain. Je l’avoue, j’ai dû mentir, me faire passer malade afin de me rendre disponible pour tourner ou photographier.

Je me souviens aussi avec reconnaissance de l’aide que m’ont apportée les camarades Francesco, Didier et Sylvie sans oublier le soutien de ceux et de celles qui ont donné pour que ce film existe.

"Denain, Haut-Fourneau de la Colère" a été produit avec très peu de moyens mais le film a été largement diffusé jusqu’en Norvège où il est venu appuyer la grève des sidérurgistes engagés dans leur pays pour le même combat. Un seul regret : en dépit de tous mes efforts pour rechercher des financements, je n’ai jamais pu tourner « USINES » qui aurait été la suite et le constat de cette situation enclenchée dans le denaisis avec la fermeture du site d’Usinor. Ni Robert, ni Pierre, ni les autres, et ils étaient nombreux n’ont jamais pu prendre la parole.

Christian Delœuil.

puce imprimer la fiche

Langue originale : français
Fiche technique : Co-réalisation de Francesco MARASCO
Format d'origine : vidéo
Cadre : 4/3
Chromie : Couleur
Version(s) disponible(s) : Version originale française

Location : 38 euros

Vente : 54 euros

Vente : 69 euros

puce réserver (mise à disposition temporaire de copie)

réserver (vente aux personnes morales, sans prêt de la copie)

puce réserver (vente aux personnes morales, avec autorisation de prêt)

La location et la vente de copies des vidéos du catalogue s'adressent essentiellement aux professionnels (structures culturelles, Èducatives ou associatives), pour en savoir plus veuillez consulter la rubrique programmer