Billeterie en ligne
video
Les vidéos en ligne ont été numérisées avec le soutien du Conseil Régional du Nord/Pas-de-Calais
et des plans de numérisation 2009 et 2010 du Ministère de la Culture

HOMME QUI EN DISAIT TROP (L')

de ROMBOUT Rob

BELGIQUE, 1985, 00:28:00

Production : CANAL EMPLOI
Genre : Documentaire
Mots-clés : Politique, Portrait, Société, Syndicalisme

Résumé :
Roger VANDERMEIREN, délégué syndical, est licencié de chez Monsanto (une usine de la région anversoise) pour avoir défendu un camarade accusé de vol. Une grève éclate contre le licenciement, et après 7 semaines de combat, la mise à pied de Roger VANDERMEIREN est confirmée. Suivent six mois de procédure juridique et de lutte solitaire pendant lesquels Roger continuera à faire son travail de syndicaliste dans une caravane aux portes de l'usine, avant d'être définitivement renvoyé par décision du tribunal. Du film, on pouvait craindre un énième documentaire sur les revendications d'un syndicat en perte de vitesse. De tout cela, il n'est pas question. A partir de la tragédie de cet homme modeste, le combat prend une dimension quasi surhumaine. Que pouvait la volonté d'un gars seul face aux compétences juridiques et économiques d'un trust international ? Les faits relativisés, les images d'archives judicieusement choisies, et habilement utilisée, décrivent la mise à mort économique et social de Roger. Ce duel inégal, Roger le voulait : la tête haute, le vieux taureau s'écroule dans l'arène après un combat aussi injuste qu'inhumain. Ce soir d'hiver, les lumières de Monsanto saluent une dernière fois le courage de Roger VANDERMEIREN. Rob ROMBOUT comprend et analyse le licenciement de ce délégué avec justesse et lucidité. Sans la moindre démagogie, avec un regard simple, il parvient à nous intéresser à la lutte. Avec une grande sensibilité, il partage avec nous la tragédie de cet ouvrier sans importance. Construit comme un film à suspense, le film redonne toute leur fraîcheur à des évènements que notre mémoire avait chassé. La mise en scène épurée fait de ce premier film une nouvelle preuve du talent de nos vidéastes documentaristes. (Rob Rombout avait trouvé sa voie).
D'après une critique de B. HAYETTE, Carte sur Cables, 1987.

puce imprimer la fiche

Langue originale : français
Format d'origine : vidéo
Cadre : 4/3
Chromie : Couleur
Version(s) disponible(s) : Version originale française.

Location : 38 euros

Vente : 54 euros

Vente : 69 euros

puce réserver (mise à disposition temporaire de copie)

réserver (vente aux personnes morales, sans prêt de la copie)

puce réserver (vente aux personnes morales, avec autorisation de prêt)

La location et la vente de copies des vidéos du catalogue s'adressent essentiellement aux professionnels (structures culturelles, Èducatives ou associatives), pour en savoir plus veuillez consulter la rubrique programmer