Billeterie en ligne
video
Les vidéos en ligne ont été numérisées avec le soutien du Conseil Régional du Nord/Pas-de-Calais
et des plans de numérisation 2009 et 2010 du Ministère de la Culture

AU ROYAUME DE MEROE : MOUWEIS, UNE VILLE SOUS LE SABLE

de NEUMANN Stan, ADDA Catherine

FRANCE, 2010, 00:52:00

Production : CAMERA LUCIDA PRODUCTIONS, MUSEE DU LOUVRE, FRANCE 5
Collection : Musée du Louvre
Genre : Documentaire
Mots-clés : Afrique, Archéologie, Histoire

Résumé :
Une équipe d'archéologues français du musée du Louvre découvre au Soudan les vestiges d'une cité royale égypto-africaine, ensevelie sous le sable. Une découverte qui témoigne d'une civilisation beaucoup plus urbaine que ce que l'on pensait jusque là. A 200 kilomètres au nord de Khartoum, collée aux berges du Nil, une étroite bande de terre fertile, cernée par le désert. Il y a deux mille ans se trouvait ici l'une des villes du royaume de Méroé, un royaume nubien fortement influencé par l'Egypte, mais en même temps totalement enraciné en Afrique. De ce royaume on connaît les grandes nécropoles et leurs magnifiques pyramides à gradins. On sait aussi que les rois de Méroé continuaient à vouloir porter le titre de « Pharaons de la Haute et de la Basse Egypte », ce qu'ils n'étaient nullement et qu'ils adoraient les dieux du panthéon égyptien. Mais sur leurs vêtements, leurs bijoux, leurs traits tels qu'on les voit sur les bas reliefs sont typiquement africains. Pour le reste on ne sait pas grand chose. L'histoire de Méroé reste à écrire, sa culture à découvrir, sa langue à déchiffrer. La grande ville enfouie sous les sables de Mouweis, sera peut-être une des clés de compréhension de ce royaume africain.

puce imprimer la fiche

Langue originale : français
Format d'origine : vidéo
Cadre : 16/9
Chromie : Couleur
Version(s) disponible(s) : Version originale française

Location : 45 euros

puce réserver (mise à disposition temporaire de copie)

La location et la vente de copies des vidéos du catalogue s'adressent essentiellement aux professionnels (structures culturelles, Èducatives ou associatives), pour en savoir plus veuillez consulter la rubrique programmer