Billeterie en ligne
video
Les vidéos en ligne ont été numérisées avec le soutien du Conseil Régional du Nord/Pas-de-Calais
et des plans de numérisation 2009 et 2010 du Ministère de la Culture

LETTRE, LA FLECHE ET LE BALAI (LA)

LES JEUNES – LES VIEILLES, FRANCISCO DE GOYA - COLLECTION PALETTES

de JAUBERT Alain

FRANCE, 1991, 00:30:00

Production : DELTA IMAGES, PAINI Dominique, MUSEE DU LOUVRE, FR3, LA SEPT, REUNION DES MUSEES NATIONAUX, MUSEE D'ORSAY
Collection : Musée du Louvre
Genre : Documentaire
Mots-clés : Art, Histoire de l'art, Musée du Louvre, Peinture, Tableaux, Temps

Résumé :
En choisissant des œuvres-phares dans l’imaginaire de la culture occidentale, la série « Palettes » raconte dans chaque épisode l’histoire d’un tableau. En un mot : sa généalogie. Car une toile a ses aïeuls et ses descendants. Un double savoir technique et philosophique, nourri d’une longue tradition, lui a donné naissance. Et le tableau lui-même a engendré, au fil des années, une multitude d’autres images…
Partant de l’idée que la signification profonde d’un tableau est véhiculée par le choix des couleurs et des thèmes, nous disséquons la toile de sa composition la plus visible à sa signification la plus profonde.

À la lumière des indices de datation, des données historiques, des opinions politiques de Goya et des thèmes qui ont hanté ses peintures, dessins ou recueils de gravures, Alain Jaubert donne de multiples lectures de deux tableaux du maître espagnol conservés au musée des Beaux-Arts de Lille, de mêmes dimensions et souvent considérés comme pendant l'un de l'autre : "Les Jeunes" (vers 1812-1814) et "Les Vieilles" (vers 1808-1810).

Les deux œuvres, à la facture proche opposant des tons sombres à des blancs épais, montrent une femme accompagnée de sa servante, jeunes et belles dans l’une, vieilles et décaties dans l’autre. En promenade dans l’un, confinées dans l’autre. D’un côté, les charmes féminins comme dans nombre de portraits et de "majas" du peintre, de l’autre des caricatures effrayantes comme les sorcières de ses recueils de gravures. Accessoires et tiers aiguillent l’interprétation. La critique sociale point : la belle bourgeoise ne se soucie que du mot doux d’un amoureux, tandis que les lavandières de l'arrière-plan travaillent sans répit ; la coquette riche et repoussante s’illusionne devant son miroir, mais le Temps s’apprête à la balayer sans pitié. Le sens n’est-il pas plus précis ? Que fait cette flèche en diamant dans les cheveux teints de la vieille mais aussi, des années auparavant, sur le portrait de la reine Marie-Louise aux multiples amants, qui fuira l’Espagne la laissant exsangue ?

puce imprimer la fiche

Langue originale : français
Format d'origine : vidéo
Cadre : 4/3
Chromie : Couleur
Version(s) disponible(s) : Version originale française.

Location : 30 euros

Vente : 40 euros

Vente : 50 euros

puce réserver (mise à disposition temporaire de copie)

réserver (vente aux personnes morales, sans prêt de la copie)

puce réserver (vente aux personnes morales, avec autorisation de prêt)

La location et la vente de copies des vidéos du catalogue s'adressent essentiellement aux professionnels (structures culturelles, Èducatives ou associatives), pour en savoir plus veuillez consulter la rubrique programmer